Jeff Jarvis – La méthode Google

Oldies but goodies ce livre reste l’une de mes références et une source d’inspiration à chaque (re)lecture.

‘’ Donnez le contrôle aux gens et ils l’utiliseront. Ne le faites pas et vous les perdrez ‘’

Jeff Jarvis est un journaliste américain spécialisé dans les nouvelles technologies. Il est également professeur de journalisme à l’Université de la Ville de New York et éditorialiste dans plusieurs journaux.

S’il y a bien une société qui sort du lot, c’est Google. Pour Jeff Jarvis, ce succès est dû à l’application de nouvelles règles. Au travers de multiples exemples, l’auteur nous démontre qu’en s’ouvrant à ses clients et en leur offrant de l’intérêt, il serait possible de révolutionner de nombreuses activités. Le web 2.0 prend le pouvoir et s’étend hors du net.

Jeff Jarvis cherche dans ce livre à démontrer que la méthode Google n’est pas simplement applicable à elle-même, mais à beaucoup d’autres secteurs de l’économie.

On trouve des leçons à tirer pour beaucoup d’entreprises, particulièrement dans le digital mais également pour des entreprises brick and mortar. On apprend à penser autrement que dans les schémas classiques de fonctionnement qui n’ont parfois de raison d’être que parce qu’il en a toujours été ainsi.

L’auteur nous raconte une histoire assez incroyable qu’il a vécue avec son blog. À l’époque, il avait quitté son job et avait acheté un ordinateur Dell parce que ce n’était pas cher et qu’apparemment leur support était génial (de ce qu’il avait entendu). À peine avait-il allumé son Dell qu’il avait eu un problème. Comme il avait pris une assurance pour un service à domicile, il a appelé le service technique mais celui-ci le laissait en attente. Après avoir passé des heures à essayer de résoudre le problème il a fini par abandonner. Frustré, il décida d’écrire un article sur son blog par rapport à l’expérience qu’il venait de vivre avec son Dell. Un peu plus tard, son article a commencé à se positionner de mieux en mieux dans les résultats de recherche et une conversation à propos des mauvais services de Dell a démarré.

Deux mois plus tard, il a envoyé une lettre directement adressée au directeur de Dell pour lui dire quelque chose de vraiment intéressant :

‘’ Aujourd’hui, si vous perdez un client lié à la qualité de votre produit ou de votre service, vous ne perdez pas seulement ce client mais potentiellement tous les amis de ce client ’’. “ Pourquoi ? Parce que vous aurez tendance à croire en priorité vos amis qu’une entreprise. Et ce phénomène est contagieux. D’ailleurs, un client parlera davantage d’une mauvaise expérience qu’une bonne expérience”.

Suite aux remarques de Jeff Jarvis, Dell a complètement changé et est devenue l’entreprise que nous connaissons aujourd’hui, avec une bonne position sur le marché et un service client réputé.

Dispo chez votre libraire préféré ou sur Amazon.

Vincent Ducrey – Le guide de l’influence

Ouvrage fondateur de la méthode du Hub Management, le guide de l’influence explique de manière simple comment se propage un message au travers de la médiasphère au sens large. Cette sphère est composée de quatre grandes zones qui correspondent au chemin de l’information et de sa pénétration dans les médias ou l’opinion.

Chaque information se propage donc dans ce Hub, avec des modes de diffusion et des impacts différents.

Voici un exemple rapide de deux messages provenant de deux zones du Hub :

Comme personne n’est aussi bien placé pour parler d’un livre que son auteur voici une présentation du concept de Hub Management par Vincent Ducrey :

My Two Cents : c’est un ouvrage plaisant à lire, contenant de nombreux exemples et dont la mise en pratique est d’une facilité déconcertante. L’avoir dans sa bibliothèque est un atout indéniable pour vos communications.

Chris Anderson – La Longue Traîne

Un classique à avoir dans sa bibliothèque et dans un coin de sa tête.

Chris Anderson est un journaliste américain, auteur de plusieurs livres sur l’économie de l’internet et l’économie de la gratuité. De 2001 à 2012, il fut rédacteur en chef du magazine Américain Wired spécialisé dans les nouvelles technologies.

Ce livre est l’approfondissement d’un article publié dans Wired en octobre 2004. Une première version de l’ouvrage est sortie en 2006 et la version en question a été mise à jour en 2009. Cet ouvrage traite du phénomène économique de Longue Traîne nommé par Chris Anderson. La méthode employée par Anderson est empirique : il essaye de modéliser la Longue Traîne à partir de faits qu’il a pu constater.

L’analyse des ventes d’Amazon.com montre qu’un tiers du marché est constitué par des ouvrages qui ne sont en rayon dans aucune librairie, parce que la place y est trop limitée et trop coûteuse pour que ceux-ci soient rentables. Par extension, le concept de base de cet ouvrage est que la somme des produits vendus rarement représente un marché plus important que la somme des best-sellers.

La fantastique puissance d’Internet permet en effet de proposer à chacun, à un coût raisonnable, le produit spécial qui l’intéresse. C’est le règne des « niches », qui seront le grand marché de demain.

Dans ce livre, Chris Anderson remet en question la célèbre loi de Pareto dans laquelle 20% des produits représente 80% des ventes au profit d’un nouveau modèle dans lequel 98% des ventes sont faites par 98% des produits.

Ce livre est aussi l’occasion pour Chris Anderson de définir deux impératifs nécessaires à la création d’un « paradis pour les consommateurs » :

1- Mettez tout à la portée du consommateur

2- Aidez-le à trouver ce qu’il cherche

Il édicte également neuf règles nécessaires à la mise en place d’une commercialisation « Long Tail » regroupées en trois catégories :

1- Comprimez vos coûts

2- Pensez niche

3- Arrêtez de vouloir tout maîtriser
Cet ouvrage est une vision du futur de la commercialisation et malgré des exemples pertinents comme Lego ou KitchenAid, nous pouvons nous rendre compte que la Longue Traîne est plutôt adaptée aux produits dématérialisés comme Google ou SalesForce.