installer une distribution sur votre raspberry avec votre mac

Vous avez craqué pour un Raspberry Pi mais comme moi vous êtes un fervent uilisateur de la marque à la pomme et les lignes de commandes sont encore pleines de secrets pour vous. Don’t worry c’est assez simple, voici un tuto pour installer votre première distribution sur votre carte SD (Raspbian est parfait pour commencer mais dans mon exemple j’installe Retropie).

Première étape : découvrir quel est le nom de votre carte

Attention ça à l’air bête mais on va écraser le contenu de la carte pour la remplacer par votre distribution pour Raspberry donc il faudrait éviter de le faire sur votre disque principal.

Pour ce faire nous allons ouvrir le terminal et taper la commande df -h

Le nom de la partition que nous recherchons apparait dans la liste il s’agit de /dev/disk1s1 car c’est la seule partition qui correspond à ma carte SD de 16go. Vous pouvez mémoriser (ou copier) ce nom car nous en aurons besoin pour la suite.

Avant de procéder à l’installation il faut démonter la partition en utilisant la commande diskutil unmount "nom de la partition" dans mon cas ça donne : diskutil unmount /dev/disk1s1.

Maintenant nous allons passer aux choses sérieuses et procéder à l’installation de la distribution.

Voilà la commande : sudo dd bs=1m if=~/"dossier"/"nom de l'image.img" of="nom de la partition".

Dans mon cas cela donnera ça : sudo dd bs=1m if=~/downloads/retropie-v2.6.0-rpi2.img of=/dev/disk1s1.

 

Attention je me suis fait piéger en pensant que mon dossier « Téléchargements » s’appelait vraiment téléchargement dans l’arborescence de mon Mac, que nenni il s’agit en faite du dossier downloads.

Désormais c’est la partie la plus éprouvante, vous avez lancé la commande et rien ne se passe, c’est bon signe ça veut dire qu’il se passe quelque chose donc attendez patiemment et allez vous faire un café.

Hallelujah après plusieurs longues minutes d’attente le terminal vous indique :

1878+1 records in
1878+1 records out
1969999872 bytes transferred in 859.842469 secs (2291117 bytes/sec)

 

C’est bon vous pouvez insérer votre carte dans votre Raspberry et le lancer.

Lucas BEAUVAIS

Transformer son Raspberry en Jukebox avec Pi MusicBox

Ça fait maintenant quelques mois que j’utilise la distribution Pi MusicBox sur mon raspberry Pi.

Basé sur l’outil Mopidy, MusicBox va vous permettre d’accéder à l’ensemble de vos morceaux préférés où qu’ils se trouvent :

  • Spotify
  • SoundCloud
  • Google Music
  • Podcasts (iTunes ou gPodder)
  • Morceaux en local ou sur votre réseau (MP3/OGG/FLAC/AAC),
  • Webradio (TuneIn, Dirble, AudioAddict ou Soma FM)

Korben avait fait un article assez détaillé sur le sujet et sur son installation, donc je vais plutôt m’attarder sur mes retours d’expérience.

1 – C’est ultra simple à utiliser, une fois installé on saisit ses identifiants aux différents services, on branche le RPI à internet (par wifi ou comme moi via ethernet) et on raccorde son Raspberry sur sa chaine.

2 – Il vaut mieux avoir un compte Spotify premium pour vraiment profiter de Musicbox, en effet c’est le service qui possède la plus grande bibliothèque parmi tous ceux disponibles sur musicbox.

3 – L’interface est responsive elle s’adapte donc bien aux différents supports que j’ai pu tester. Cependant la fonction recherche n’est pas toujours des plus user-friendly si vous cherchez un morceau en particulier. Aussi dans ces cas là on a tendance à basculer sur la fonction AirPlay de MusicBox et à gérer les morceaux directement depuis son appli Spotify.

4 – ! Attention, sur Android l’adresse http://musicbox.local ne fonctionne pas, il faudra faire un scan ip de votre réseau pour trouver l’IP de votre Rpi.

5 – J’ai adoré l’accès à des centaines de radios, classées par pays ou thématique.

Pour ceux qui n’ont pas de Raspberry ou qui souhaitent une solution plug and play il existe Gramofon qui reprend également Mopidy pour streamer toutes vos sources audio. Gramofon est vraiment abordable (59€ !!) et vous permet de transformer votre ensemble Hifi en système « Sonos ».

La prochain étape, transformer mon Raspberry Pi en une véritable chaine Hifi en lui ajoutant un HifiBerry Amp+ et une petite paire d’enceintes qui va bien.

Lucas BEAUVAIS

Test du HIFIBERRY AMP+ avec PI MUSICBOX

Après avoir adopté un Raspberry Pi 2 pour controller la musique dans le salon avec PimusicBox, j’ai décidé de lui ajouter un Hifiberry Amp+. L’objectif étant de gagner de la place et d’améliorer la qualité sonore en remplaçant mes anciennes enceintes de PC.

Hifiberry c’est quoi ?

HifiBerry est une entreprise Suisse qui a commencé par proposer des DAC afin d’améliorer la sortie sonore du Raspberry puis a créé un module amplificateur permettant de transformer le RPI en une mini chaine hifi.

Ce module prend la forme d’une carte d’extension qui se branche sur le port GPIO et envoie un signal de sortie de 25W ce qui est suffisant pour une petite chaine de salon. Il est alimenté en 12V et alimente lui-même le Raspberry cela nous permet donc de supprimer l’alim 5V du RPI.

Il existe également une version DAC du Hifiberry qui permet d’obtenir une sortie RCA de bonne qualité mais sans amplification.

Comment faire reconnaître le Hifiberry par notre Raspberry Pi ?

La carte n’étant pas reconnue automatique par la distribution PiMusicBox il est nécéssaire d’effectuer une petite manip pour la faire fonctionner.

Première étape, on branche la carte micro SD dans son ordi et on modifie le fichier Settings.ini avec Notepad sur PC ou Sublimtext sur un mac.

La section audio reprend et complète les réglages disponibles dans l’interface web et va nous permettre de basculer la sortie vers l’Hifiberry Amp. Pour ce faire il suffit de changer le paramètre output en :

output = hifiberry_amp

 

De manière plus générale nous pouvons modifier d’autres paramètres en modifiant toute la section audio, voici un exemple de réglage (volume, hardware mix …) :

# ------------------
# | Audio Settings |
# ------------------
# Because of limitations with some USB-DACs, MusicBox downsamples USB sound to 44k by default. Set to false to disable.
downsample_usb = true
# Set default audio output. This overrides the automatic detection (which sets to usb audio if an usb audio device
# is found, else to hdmi (if hdmi is connected at boot), and otherwise just to the analog out).
# i2s cards (e.g. HifiBerry etc) are not detected automatically and must be explicitly set here.
# Options: analog, hdmi, usb, hifiberry_dac, hifiberry_digi, hifiberry_dacplus, hifiberry_amp, iqaudio_dac
output = hifiberry_amp
# Set the startup volume of MusicBox
# Values: from 0 to 100
mixer_volume = 65
# --------------------------------------------------------------------------
# | OTHER Settings |
# | You probably don't want to edit the settings below this line. Really. |
# | Unless you know what you're doing, or you want to change the webclient |
# --------------------------------------------------------------------------
# This sets the gstreamer buffer. It's a bit tricky...
# If you have problems with stuttering sound, try other values here, like:
# or
#output = alsasink buffer-time=300000 latency-time=20000
#output = alsasink buffer-time=200000 latency-time=10000
#output = alsasink
#mixer = software
mixer=alsamixer
# Optionally, you can use alsamixer. This enables you to use hardware mixers of usb/audiocards.
# Set the previous setting to:
#mixer = alsamixer
# And set the card and contol below. E.g. 
#card = 1 
#control = Master 
# Run the command 'amixer scontrols' from the commandline to list available controls on your system
# See https://github.com/mopidy/mopidy-alsamixer
[alsamixer]
card = 1 
control = Master

 

Une fois la carte remise en place on branche une paire d’enceintes, l’ampli supporte toutes les enceintes en 4 ou 8 Ohms quelque soit leur puissance (on évitera tout de même les colonnes de 300W). J’ai succombé à une paire de Tangent Evo 4 pour leur faible encombrement et leur discrétion.

Ça donne quoi une fois installé ?

Résultat du test, le son est bon, le volume reste faible mais suffisant pour un usage quotidien (pour une fête ce sera clairement limite). Même poussé à fond la qualité est là avec une bonne définition. La seule limite provient peut être de mes enceintes qui produisent peu de basse. Vendu 50€ l’Hifiberry Amp+ est une solution très abordable pour vous créer une chaine hifi connectée.

Lucas B.